Patinage Synchronisé

 

Le patinage synchronisé est une discipline dérivée du patinage artistique qui se pratique en équipe. Dans ce sport, les patineurs sont attachés pendant la majorité de leur programme. Le but est de réaliser des figures techniques avec fluidité et élégance en restant synchrone.

Le Patinage Synchronisé moderne date de l’année 1954 où la discipline débute aux USA à l’Université du Michigan où furent constituées les premières équipes. La popularité et l’intérêt croissant apporté par l’introduction de la discipline atteignirent très rapidement le Canada au début de l’année 1970. Très rapidement USA et Canada mirent en place les premiers règlements du Patinage Synchronisé appelé à cette époque « Precision Team Skating»

La représentation française de la discipline est toujours assurée et perdure au niveau international.
Le Patinage Synchronisé en France comme au niveau mondial est à la fois considéré comme un sport loisir et un sport de compétition. Discipline de groupe unique en son genre elle est une discipline attractive, intéressante pour tous les patineurs quel que soit le niveau pratiqué dans les Clubs.

Les figures

Les équipes sont mixtes et sont composées de plusieurs patineurs (titulaires et remplaçants). Le système de notation est le même que celui des autres disciplines du patinage artistique, avec une note technique et une note artistique, et les juges peuvent également utiliser la vidéo.

Il existe 5 éléments de base en patinage synchronisé : la ligne, le bloc, la roue, le cercle et l’entrecroisement.

Différents éléments créatifs s’intègrent dans ces 5 éléments pour en augmenter la difficulté, ou pour les séparer pour réaliser des transitions artistiques : les pirouettes, les éléments de couple, les mouvements isolés, les transitions et les portés.

Le nombre de patineurs composant les équipes est déterminé en fonction des catégories d’âges.